« first day (3709 days earlier)      last day (784 days later) » 

1:29 AM
À mon avis, si on n'aime pas une réponse ou une question, il est suffisant de le dire, tout simplement, en argumentant son point de vue. Il est possible de commenter sur ce site. Sinon c'est trop facile de cliquer sur un "--" en particulier de façon anonyme, lâche aussi. Et puis je suis d'accord avec Personne : on n'est pas à la garderie, l'essentiel c'est le partage, la possibilité d'aider autrui.
 
1:54 AM
@Oreste Certes, mais au bout de plusieurs années où l'on se rend compte que la personne en question se fiche éperdument des commentaires et n'en tient jamais compte, ou quasiment jamais, on peut se lasser d'en laisser...
 
2:39 AM
@jlliagre Je ne pense pas que cette personne soit sourde à vos commentaires mais qu'elle ne pourrait pas faire autrement. Elle ne vous comprend pas tout simplement, vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde, elle ne vit pas la même réalité que vous et c'est ce qui engendre des malentendus et des incompréhensions.
 
2:49 AM
@Oreste On a déjà eu cette conversation. Chacun est libre de voter comme il le souhaite à propos des questions et des réponses. Traiter les personnes qui le font anonymement de lâches est un peu malvenu. Oui, LPH vit dans son monde. C'est son droit aussi, il n'y aucun malentendu à ce sujet.
 
 
4 hours later…
6:23 AM
Je suis pas exactement d'accord avec l'idée qu'on doive simplement « passer son chemin », je veux dire il y a quand même l'idée de collection, et ce n'est pas principalement une discussion privée avec un prof. de langue même si on veut bien aider quand même...
Il y a différentes manières de voir ça. Je pense qu'un moment donné à force de créer des contenus, on voit qu'on a une responsabilité envers le lectorat.
Une responsabilité envers soi-même, de savoir.
Les gens réagissent à différents trucs. Moi un truc comme elle aime le lycée ça me fatigue. C'est comme mon dada, c'est rien de perso. mais pourquoi c'est encore là, pourquoi c'est pas retiré, modifié. Me semble avoir plaidé pour qu'on se rétracte. On a tous beaucoup de liberté de dire absolument n'importe quoi, un truc ontologique, c'est la vie. Mais crisse que parfois c'est fatigant.
L'autre chose et ça non plus c'est pas nouveau, c'est que la clarté, la correction, la variété, l'harmonie, la concision, bien ce sont des valeurs dont on pourrait s'inspirer une fois de temps en temps. Et j'ai tiré ça du LBU...
Je me souviens ailleurs, un autre site, U&L probablement, quelqu'un avait dit un truc à l'effet qu'il aimait ça prendre le temps de vivre avec la question quelques jours avant de répondre, je veux dire quelle maturité, probablement Chazelas, un ostie de Jedi. J'admire ça.
Aussi mea culpa je pense que j'ai employé un français vraiment trop soutenu quand je suis débarqué sur le site. Aujourd'hui crisse que ça me tanne, en anglais c't'encore pire.
Ce que je trouve prestigieux perso. c'est le clarté et finalement on est très peu compris alors des phrases plus courtes aident quand on explique des choses.
Parfois ça aide de récapituler en fin de réponse avec une phrase complète, c'est pas un truc de TL;DR de merde, c'est simplement que tu réponds.
Directement. Chacun son style mais ça me tape de pas comprendre ce qu'on répond après avoir lu des réponses 2-3 fois.
Un jour j'ai passé un test et ça disait que je comprenais rapidement, comment ça se fait là que ce soit pas le cas ?
Les fioritures n'ajoutent pas de richesse à la langue. Autant de guirlandes fatigantes qui ramassent la poussière, parler n'est pas décorer.
Un plaidoyer pour un français clair et limpide.
 
 
5 hours later…
12:15 PM
Oui, on a déjà eu cette conversation. "de lâches est un peu malvenu" --- oui, ce n'est pas génial mais pas pire que de voter "--" à chaque fois qu'il essaie d'être lui-même.
Même si cette option est existe, il faut voir le contexte. Ce n'est pas parce que quelque chose existe qu'il est nécessaire ou bienfaisant de le faire.
Oui, il est préférable que les réponses soient claires. Rien ne vous empêche de rédiger de telles réponses. Il est de loin préférable de passer son temps à faire des choses positives et utiles.
Il n’y aura pas mort d’homme, si on laisse LPH en paix avec ses réponses.
 
@Oreste D'accord, on n'est pas à la garderie mais où sommes-nous exactement ? Comment définis-tu FSE ? Quelle est sa finalité ?
 
12:30 PM
D'ailleurs, jlliagre, me souvenir que tu aimes les majuscules dans les titres et les citations non italiques m'agace un peu parfois, mais je le fais parce que je sais que pour une raison ou une autre c'est important pour toi, même si je ne le comprends pas tout à fait.
Vraiment, j'ai l'impression que vous n'avez pas d'autres problèmes, plus sérieux.
 
Tu ne réponds pas à ma question
 
12:45 PM
@Oreste Supposons que nous soyons sur un site de questions réponses destiné aux échanges entre géographes, étudiants et écoliers apprenant la géographie. Faudrait-il upvoter une personne qui se comporte en expert et qui affirme que la terre est plate, qui refuse d'admettre que c'est faux, sous prétexte qu'il vit dans un monde différent et qu'il faut être "gentil" avec lui ?
N'est-ce pas rendre un mauvais service aux écoliers qui n'y connaissent presque rien en géographie, et qui croient son discours parce qu'il a l'apparence de l'expertise ?
Et puis, il y un peu de contradiction dans ce que tu as écrit. Tu dis d'une part qu'il est lâche de downvoter sans mettre de commentaires, mais qu'il faut aussi laisser LPH tranquille avec ses réponses.
 
LPH
1:34 PM
Oui, user Oreste est un peu trop gentille avec moi, mais je l'en remercie quand même, et l'essentiel de sa communication à propos de cette question de vote n'est pas insignifiant : les votes négatifs sont un droit, mais priver le propriétaire de la réponse et ceux à qui elle est déstinée, des raisons pour ces votes, relève de pratiques plutôt obscurantistes ;
cela est contraire à l'esprit du FSE, une organisation qui comme toutes les autre au sein du SE, a été créée dans le but de permettre et de stimuler la discussion.
@yagmoth555 The OP's question is not so simple, and in order to make the answer as understandable as possible it is necessary for me to be careful and pay attention to details which although they might be obvious to me can be essential to the readers in their try to understand the point I make.
However, notice that the OP seems to have no difficulty in reading my answer, and they even inform me that I understood well what their problem was; moreover they accepted it.
 
@LPH FSE n'est pas un site de discussion (Chez Cosette l'est), FSE est un site de Questions/Réponses où il est attendu que les "meilleures" questions et réponses reçoivent des votes positifs et à l'inverse les questions et les réponses qui ne sont pas considérées comme intéressantes et/ou exactes reçoivent des votes négatifs.
Si quelqu'un pose une question ou il demande confirmation de quelque chose et qu'il accepte une réponse qui lui dit qu'il a raison ne signifie pas qu'il avait raison, simplement que les deux sont d'accord. Il peuvent très bien se tromper tous les deux et c'est ce que les votes négatifs signifient ici.
 
1:52 PM
@LPH Je relit votre réponse et je ne la comprend pas encore, je me perds dans les mots. J'ai peut-être besoin de mon café, mais le calibre de la réponse est trops élever a mon avis. C'est extrêmement dur a lire. Je suis content si le OP la aimé, mais j'aurais aimé la voir vulgarisé par contre, et je suis sure que cela aurait fait qu'elle serait dans le positif possiblement.
@jlliagre Pour ceci c'est bien, car d'ici peu les réponse + positive vont s'afficher avant les réponses accepté, le staff travail la dessus j'ai vue. Cela rend le systeme de vote encore plus important.
@LPH mais je ne suis pas un expert en Francais par contre, donc mon avis compte moins.
 
LPH
2:14 PM
@yagmoth555 Les idées, même mal exprimées, restent ce qu'elles sont; on n'a pas besoin d'être un expert dans une langue pour avoir de bonnes idées en général ; évidemment si ces idées sont à propos de la langue elle-même, le mieux on la connait le meilleur seront les idées. Il faut toujours cependant une langue que l'on connait bien.
@jlliagre Je ne parle évidemment pas de la discussion libre qui est permise sur les pages discussion comme "Chez Causette". Les questions lleurs réponses et les commentaires qui en font partie sont la discussion dont je parle.
Pourquoi ne pas donner la raison pour ces votes négatifs ? Beaucoup d'utilisateurs le font et au moins on peut savoir plus précisémment ce qu'ils reprochent à la réponse.
 
@LPH Bien d'accord. Je me souvient d'avoir déjà dit ce commentaire sur une de vos reponse dans le passé. Comme quoi le contenue etait super technique, rien a repprocher, mais juste dure a lire, ce qui en fait un peu plus dur a voir l'idée en arrière.
Pour les votes negatifs c'est des fois les personnes le prenne personnel, et apres discussion l'autre personne des fois ce mets a donner des vote negatifs a l'autre usagé.
Pour cela les commentaires ne sont pas obligatoire.
 
@LPH Les commentaires ne sont conçus pour être des espaces de discussion (interminables souvent) mais à demander des précisions ou a suggérer des améliorations. Est-ce que tu as souvent tenu compte d'un commentaire qui te suggérait une amélioration ?
 
LPH
@jlliagre Oui, bien sûr, j'ai profité de beaucuop de commentaires et en particulier de beaucoup de demandes d'explications supplémentaires qui ont résulté en modification de mes réponses. C'est de la discussion, assez formelle, mais de la discussion.
 
2:29 PM
@yagmoth555 Une réponse super technique n'a aucune raison d'être dure à lire. Bien au contraire, ce sont les experts qui souvent expliquent le mieux les choses. Une réponse obscure et fumeuse n'est pas une réponse "de calibre trop élevé", non, c'est une réponse qui n'apporte rien.
Compare la réponse de LPH à cette réponse qui a déjà pris 11 votes positifs en moins de 24h. Cette dernière est très technique mais parfaitement lisible, documentée, brillante. C'est l'antithèse de la réponse de LPH.
 
LPH
@jlliagre C'est l'antithèse de rien du tout; vous ne cherchez même pas à lire ma réponse et ne réfutez aucun fait précis qui y figure. Vous vous contentez de grandes généralisations impressionantes qui n'ont absolument rien à voir avec la réponse et la question qui y donne lieu.
 
@jlliagre C'est sure, je suis d'accord. C'est sur la question lisibilité que j'essai d'ammener LPH a s'amélioré en discussion a cause de cela. J'ai vue LPH répondre des regles, et très vite. Il a une connaissance qui est plus grande que mes professeurs de français, pour cela j'en suis sure, mais le fait qu'il est de la difficulté a le verbalisé a mon avis donne les votes négatifs.
@LPH J'ai de la misère a chatter en Français sans avoir deux fautes dans chacunes de mes phrases.. par manque de pratique, et le "core" de FSE est technique, mais le publique qui vient lire les réponses essentiellement est de mon niveau. Savoir dire la réponse de maniere simple, et avec l'explication technique serait un super atout.
La diffulculté a lire une réponse attire biensur les votes négatifs.
De ceux comme moi = dure a lire, et de ceux a un autre niveau = c'est obscure pour rien.
 
LPH
@yagmoth555 Il ne faut pas croire qu'en matière de langage tout est facile, ce n'est pas ainsi. Il y a des chose très difficiles ; il est reconnu par des linguistes qu'il est très difficile de trouver des formulations précises pour les définitions des mots, par exemple.
 
2:49 PM
@yagmoth555 Non, LPH a démontré maintes fois qu'il ne maitrisait pas le français. Il recopie des pages du dictionnaire ou extrapole en fonction de recherches sur Internet, mais dire qu'il a une connaissance plus grande que des professeurs de français ne tient pas la route. Non, il sait seulement construire des phrases interminables qui donnent l'apparence de l'expertise, mais ce n'est qu'une apparence. Je ne suis pas le premier à le dire, des modérateurs de FSE l'ont fait avant moi.
@LPH Tu tiens compte des remarques qui te sont faites ? Oui, mais c'est juste pour ajouter des pseudo arguments qui confortent ton erreur. Voir par exemple cette réponse où tu affirmes qu'une phrase parfaitement idiomatique pour tout le monde ne l'est pas, et ou tu t'entêtes à maintenir cette position flatearthiste.
 
LPH
3:05 PM
@jlliagre Non, ce n'est pas vrai. À propos de cette réponse, je maintiens en effet que ça ne se dit pas; personne ne dit « elle aime l'université » ou « elle aime le collège ». On dit « elle aime l'école », « elle aime les études ». Voilà des ngrams.
 
Pour cela je le dit souvent. J'ajoute même des versions Quebecoise; "elle aime le DEP" ou meme "elle aime le cegep".
 
LPH
@yagmoth555 C'est probablement nouveau au Québec : on ne les trouve pas dans les livres.
 
3:26 PM
Les livres n'ont pas tous raisons, surtout dans notre air numérique des dernières années :) mais bon, je vais aller diner, 11h20 de mon coté. a+ à tous
 
LPH
@yagmoth555 Repas de midi ? Ici, en France, c'est déjeuner… Bon appétit !
 
 
1 hour later…
4:34 PM
@LPH Est-ce que tu as posé la question à ton entourage, s'il s'y trouve des francophones ? Les NGrams, c'est souvent utile, mais ça ne remplace pas l'expérience pratique de la langue.
 
4:51 PM
C'est pour ça que j'aime le lycée. Audrey Laloi, 2021. Madame , vous avez aimé le lycée ; vous nous montrez que vous l'aimez encore. Université de Toulouse, 1931. Maitrisons la Grammaire: La jeune fille aime le lycée, 2011, J'aime le collège surtout la cantine car je peux manger avec mes amies et me servir toute seule on m'a dit que ça s'appelait le self, collégienne, 2013.
Pourquoi j'ai aimé l'université, Les Echos, 2010.
 
5:04 PM
Le ngram n'étaye pas ce tour-là, même le Web me donne 11-14 résultats selon le pronom avec le verbe au présent de l'indicatif. C'est aberrant.
Comme il y a au moins 5 francophones qui reconnaissent et entendent elle/il aime le lycée ou avec un nom similaire, et qu'une réponse qui dit que non récolte au moins 6 votes négatifs, je considère qu'on dit ça.
Je le dis.
Je peux pas comprendre pourquoi le corpus reflète l'oral de langue anglaise mais même le Web ne représente pas un tour comme ça en français.
Alors qu'on l'accepte en 1 seconde.
L'absence superficielle de données sur internet ne permet pas d'affirmer qu'un usage n'existe pas en langue française.
L'adéquation entre la réalité linguistique du français et sa représentation sur internet est douteuse.
L'absence de données créé une situation où on peut alléguer qu'un tour n'existe pas et ensuite des locuteurs doivent dépenser de l'énergie pour assurer qu'il existe. Combien de neurones sont brûlées inutilement.
C'est vrai d'affirmer que superficiellement les données n'étayent pas l'emploi dont on parle. Mais pourquoi j'aurais besoin de dire une bêtise pareille ?
L'internet fucke le savoir.
Quand c'est rendu qu'il faut se battre pour que soit reconnu qu'on peut dire elle aime le lycée. Crisse c'est quoi ça.
Les finer points du néant.
Un déni.
Je refuse qu'une collection de documents à laquelle je contribue des contenus contienne une affirmation à l'effet qu'on ne puisse dire elle aime le lycée.
Comme francophone j'affirme qu'on peut dire et qu'on dise elle aime le lycée.
Ma langue ne sera jamais prisonnière d'un ngram.
 
5:24 PM
@jlliagre Quelle est sa finalité ? --- Être un endroit bienveillant où on ne pinaille pas.
 
D'un Web ou de n'importe quelle autre merde du genre.
 
"Faudrait-il upvoter une personne " --- Mais je ne l'ai jamais dit.
Apparemment, vous avez trop de temps libre. Êtes-vous tous à la retraite ? Vous n'avez pas d'autres problèmes dans la vie ? Contente pour vous, mais votre acharnement est lassant.
Je vous proposerais de vous rendre à un orphelinat, SPCA, autre site de français, écrire un roman, défendre les droits des animaux, etc. et laisser LPH en paix (et moi aussi).
 
Se battre pour la vérité est un honneur. Qui écrit quoi je m'en fous, mais je veux que ce soit juste et vrai. La complaisance est aussi lassante.
Il s'agit de la langue française, ma langue maternelle, donc oui ce qu'on en dit me préoccupe. Et ce n'est pas une visite au musée qui va me détourner de mon amour pour ma langue et pour la vérité.
 
Écrivez vos propres réponses, plus compréhensibles, ce serait plus utile.
 
Haha, prétentieuse.
Tu te prends pour quoi toi ?
Va faire une ballade avec LPH ou qui tu veux. Mais tu ne me diras pas quoi faire.
Salut.
Je veux dire, on n'est pas dans un salon des Lumières, une clinique de littérature créative ou un studio de proofreading pour parler comme en cul de poule ici. Il s'agit d'une site sur la langue française.
 
5:43 PM
@Oreste Pinailler: Avoir le souci exagéré des détails, de la précision; argumenter sans cesse de façon souvent mesquine. On n'est pas dans le détail là, c'est du lourd...
 
LPH
6:09 PM
@jlliagre « J'aime le collège surtout la cantine » : c'est pas très clair : est-ce qu'elle aime les études au collège, ou est-ce la vie au collège, ou bien un collège particulier, ou bien encore l'aspect du collège particulier qu'elle fréquente ? Ça sent la cuisine…
À propos de l'article dans Les Échos : son auteur aurait mieux fait de l'intituler "En défense de l'université", (voire "en défense de l'université française") ça aurait été plus en rapport avec ce qu'il a à dire.
Néanmoins, ces cas isolés que vous avez dénichés—ils doit y en avoir quelques autres encore—sont plutôt en train de former l'usage et n'appartiennent pas à un usage établi ; on est donc justifié d'affirmer qu'il n'existe pas un véritable usage pour l'instant, et permettre aux gens de juger eux-même, puisque leur laisser leur libre jugement en matière du choix de terme est un principe de base.
 
Haha, prétentieuse. Tu te prends pour quoi toi ? Va faire une ballade avec LPH ou qui tu veux. Mais tu ne me diras pas quoi faire. --- C'est rude et pas intelligent. Je te demande de ne plus t'adresser à moi.
 
LPH
6:37 PM
@λyoyed'oncques Calmez-vous tous, ça ne vaut pas la peine de se jetter du mépris à la figure pour si peu ; il ne faut pas laisser les chose escalader. En ce qui concerne cette réponse, le simple fait que je dise dedans que ce n'est pas idiomatique, que ça ne se dit pas n'est qu'une vérité (on le dit un peu mais pas assez pour que ça ait laissé une trace dans la littérature) et ça ne signifie pas que ça ne serait pas possible en fin de compte.
Il suffisait de donner quelques sources, de faire une recherche avant de distribuer des -1.
Il me semble que ce serait une bonne chose si vous pouviez dompter ce que vous avez appelé il n'y a pas très longtemps, lors d'une discussion avec user Lambie, votre sale caractère, ce qui vous éviterait entre autres choses des mea culpa que l'on n'a pas besoin d'entendre.
 
7:04 PM
@LPH Les -1 sont arrivés après que deux locuteurs natifs du français (None et Laurent S) ainsi que Dimitris (qui a pourtant lancé le sujet sur ta réponse d'ailleurs) t'aient indiqué par des commentaires l'absurdité de ton affirmation. Comment peux-tu encore soutenir qu'on peut dire elle aime l'école mais pas elle aime le lycée ?? C'est comme si on disait qu'en anglais on peut dire I like apples mais qu'une règle mystérieuse interdise I like bananas.
 
LPH
@jlliagre Ça n'est pas aussi contradictoire que l'on pourrait le croire en se rapportant à cette analogie avec les fruits; la preuve en est la question que je pose ci-dessus, qui reste, évidemment sans réponse. Mon affirmation n'est pas absurde ; les ngrams le montrent ; les expressions que je cite sont représentées dans la littérature alors que celles concernant les institutions ne le sont pas.
Il ne peut donc pas exister un véritable usage ; ce que je peux reconnaitre c'est qu'il existe un usage « in the making ».
 
In the making alors que je te donne un exemple imprimé datant de 1931 ?
 
LPH
@jlliagre Un, c'est seulement un exemple.
 
Il t'en faut combien ?
 
LPH
Bon nombre de tour avec plus d'exemples ne sont pas retenus par les lexicographes ; c'est bien connu.
 
7:17 PM
Et donc ?
 
LPH
Eh bien, il s'agit de laisser l'utilisation libre et garder à l'esprit que pour l'instant on ne sait pas trop si on veut que ça figure dans le langage ; ça n'empêche pas de rapporter et d'examiner les exemples que l'on peut glaner dans les livres (et même dans les conversations).
Noter que je n'ai aucun argument logique contre l'utilisation, je ne soutiens pas que l'on ne peut pas l'utiliser, même si lorsque je lis ça je ne sais pas trop ce qui est dit.
 
"On ne sait pas trop si on veut que ça figure dans le langage" ?? Huh ? Qui sont ces on qui s'arrogeraient le droit de décider ce qui figure ou ne figure pas dans le langage ?
 
LPH
Les gens bien pensants du monde académique qui décident si tellou tel tour mérite de figurer dans la langue ; évidemment je ne vais pas choisir pour « on » les plus ignorants. C'est bien ce que ces gens-là font et ça sera leur attitude pour ces formes-là aussi. Il n'y a rien de spécial.
 
7:39 PM
@LPH Non, personne ne décide des mérites de tel ou tel tour. La langue est un bien commun à tous ses locuteurs qui sont libres d'innover et seulement contraints par un certain besoin d'intercompréhension. D'ailleurs, l'innovation vient le plus souvent de ceux que tu appelles avec mépris, les "ignorants".
 
7:49 PM
@Oreste Je te présente mes excuses pour mon propos pas gentil.
@LPH Dompter le sale caractère etc. Fair enough.
C'est une espèce d'allégorie d'eugénisme linguistique style grand Lexicographe-Censeur.
« Le site « French Language Stack Exchange » est un site de questions et réponses consacré à la langue française. Il s'adresse aux linguistes, aux enseignants, aux étudiants, et à toute personne qui s'intéresse de près à la langue française (y compris ses variations régionales ou dialectales). »
Je ne trouve pas le mot inquisition ni aucune référence à brûler au bûcher des pans de la langue...
 
Je ne comprend pas la remarque d'inquisition ici
 
@yagmoth555 Dans le sens de faire un procès à la langue.
 
LPH
@jlliagre Les ignorants sont les ignorants, et c'est bien connu aussi, ils ne font jamais les dictionnaires et les livres d'étude, ils ne décident pas quoi sera grammatical et quoi ne l'est pas. Ceci dit comment apprend-on à parler une langue de façon efficace? Au moyen de nombreuses années d'école à étudier les livres de ces gens-là qui ne sont pas les ignorants. Vos raisonnements sont faux, et vous voyez du mépris où il n'y en a pas.
 
Quand j'étais enfant je parlais français et avec peu de vocabulaire et c'était parfaitement idiomatique, naturel, et du français. Aucune étude n'était requise.
 
Bien sûr, on parle sa langue maternelle avant d'aller à l'école.
 
8:03 PM
@LPH C'est exactement la l'erreur qui est remarquer. Ont apprend a parler a des enfants avec des exemple, pas des livres.
 
D'ailleurs, on n'apprend pas aux enfants à parler, c'est quelque chose qui s'acquiers naturellement, par mimétisme, par imprégnation, par besoin inné.
2
Ce qu'on enseigne aux enfants, c'est à écrire, la grammaire, la conjugaison, l'orthographe, plein de règles absurdes et leurs exceptions. Ce n'est pas la langue tout ça, c'est juste l'écrit.
 
LPH
@yagmoth555 Oui, le début se fait par petits pas et c'est nécessaire ; avant de marcher il faut progresser à quatre pattes. Mais aprés ces débuts, que se passe-t-il si on se refuse les énormes moyens d'éducations qui sont entretenus par des gouvernements, les écoles primaires et secondaires et les université ? C'est dans ces établissements qu'une énorme partie de l'éducation est faite.
 
@LPH Peut-on les aimer pour ça ?
 
LPH
@jlliagre On doit nécessairement les trouver utiles et donc on se doit de les aimer de la même façon que tout autre chose utile.
 
Ah, alors on peut enfin dire j'aime le lycée, j'aime l'université !!
 
8:14 PM
hahaha
Les ignorants ne font pas les dictionnaires, ils les consultent parce que leur langue s'y retrouve, même l'argot etc etc.
 
LPH
@jlliagre Si vous entendez par là quelque chose d'aussi philosophique je ne sais pas si beaucoup de monde le dira souvent.
@λyoyed'oncques Il y a un certain degré d'erreur dans cette assertion ; un très grand nombre d'ignorants n'ont pas le temps de consulter des dictionnaires ou ne le prennent pas.
 
@LPH Si tu peux éviter de me vouvoyer, je t'en serais reconnaissant. J'ai indiqué dans mon profil que mon preferred pronoun était "tu".
Si tu ne sais pas si les gens disent "j'aime le lycée", pourquoi tu dis que ce n'est pas idiomatique dans ta réponse, et pourquoi tu suggères une phrase qui ne l'est absolument pas à la place ?
 
LPH
@jlliagre Alors si mon pronom préféré est « vous » je n'ai pas droit à mes préférences ?
 
@λyoyed'oncques OK pas grave
 
Ouais j'arrive souvent comme un chien enragé dans un jeu de quilles.
Ouais mais ça c'est une autre affaire « l'interminable bataille d'arrière-garde ».
Quelqu'un dit « on ne dit pas ». Et là ça devient ce n'est pas idiomatique, ensuite c'est pas très naturel, ensuite parfois mais pas encore documenté etc. etc.
 
LPH
8:29 PM
@jlliagre Je dis que ce n'est pas idomatique parce d'abord je ne l'ai jamais entendu et qu'ensuite une vérification dans les livres me montre que ça n'est pas dit, ou que ça n'est que très très peu dit. (Il faut que je revois ce que je suggère)
 
Il n'y a jamais un pouce de loose.
Ensuite ça devient comment conserver une réponse inexacte en la rendant presque pas inexacte en changeant le moins de mots possibles. Franchement.
Est-ce si difficile de réécrire, modifier. Je veux dire l'outil conserve les changements.
Je veux dire réécrire franchement.
Pas parce qu'on se fait tirer l'oreille.
Je comprends que mon propos est comme une caricature mais on comprend.
 
LPH, "On doit nécessairement les trouver utiles et donc on se doit de les aimer de la même façon que tout autre chose utile." --- Les écoles ne sont pas toujours utiles. Parfois, on apprend davantage en lisant ou en travaillant. Souvent, c'est une énorme perte de temps.
 
"I've seen many students graduate with honors but much less so with honors in ethics". Ayoye. Un de mes profs a dit ça un jour et il y a eu comme un gros silence de mort. Un moment impayable. On n'apprend ni n'enseigne tout à l'école à l'évidence... Perso. j'ai bien aimé ça. Parce que je suis particulièrement ignorant.
Comme quand j'ai joué à quelques arpents de piège avec un post-doc en grec antique. J'ai pu répondre uniquement à 1 question sur 10.
Parce qu'après 10 questions j'ai cessé de répondre.
Il n'y a pas de morale à l'histoire. Une autre tranche de mie.
 
LPH
8:56 PM
@Oreste Voilà un sujet intéressant ; en californie les titulaires d'un PhD ont le droit de ne pas envoyer leurs enfants à l'école et de veiller eux-mêmes à leur éducation ; tout au moins c'était comme ça il y a longtemps, mais je ne crois pas que ça ait changé.
 
9:15 PM
Quel élitisme troublant si c'était le cas à mon avis. Pas besoin d'aller jusqu'en Californie cependant, au Québec c'est entièrement possible, à certaines conditions évidemment (art. 15 de la Loi sur l'instruction publique), et comme tous sont égaux devant la loi, même les ignorants peuvent en profiter ! @LPH
 
9:46 PM
@LPH Pourquoi fais-tu un blocage sur "elle aime le lycée" alors que tu ne sembles pas remettre en cause le "she loves high school" de la question ?
 

« first day (3709 days earlier)      last day (784 days later) »