« first day (1551 days earlier)      last day (1486 days later) » 

9:51 AM
@Aerovistae "J'ai fini" instead of "je suis fini" ;)
 
 
7 hours later…
4:22 PM
i meant that!!!
@Fatalize totally knew that. thank you lol
 
 
6 hours later…
10:08 PM
2
A: Ambiguïté sur « ses extrêmes faiblesses. »

GillesGrammaticalement, un adjectif possessif, comme un pronom, renvoie à une entité précédemment mentionnée. La forme de l'adjectif possessif ou du pronom peut imposer des contraintes sur l'entité telles que le nombre, le genre et la personne. L'adjectif possessif ses exige un possédant qui est à la t...

 
@Édouard Non : l'antécédent est le possédant, pas le possédé. L'adjectif possessif s'accorde en personne et en nombre avec le possédant, et en genre et en nombre avec le possédé. Il faut donc utiliser « sa » : possédant à la troisième personne du singulier, possédé féminin singulier.
@Édouard J'ai reformulé pour éviter « accord », qui apparemment prête à confusion (c'est vrai qu'on n'a pas l'habitude en français des accords qui influent sur autre chose qu'un suffixe).
 
Je reste coincé sur le genre; il y a des déterminants qui s’accordent selon le genre du possédant en français ?
 
@Édouard Non, par contre beaucoup de pronoms s'accordent en genre avec l'antécédent.
 
Certes, mais tu parles ici de déterminants, ce qui n’a fait qu’augmenter ma confusion. Je propose une édition mineure, n’hésite pas à l’antérouler (? je ne sais pas comment dire roll back en belle langue bien de chez nous) si elle ne te convient pas.
 
@Édouard Non, je ne parle pas de déterminants, je parle spécifiquement d'adjectifs possessifs, qui réfèrent comme les pronoms à une entité mentionnée précédemment. Le fait que l'adjectif possessif est un déterminant n'est pas important ici.
 
10:08 PM
Ah ! ma vieille éducation ne parlait jamais en terme d’adjectifs possessif, mais différenciait les déterminant des adjectifs, la distinction n’est pas très claire pour moi. Un exemple d’adjectif possessif qui n’est pas un déterminant (et, idéalement, qui s’accorde en genre) en français ?
 
@Édouard Tous les adjectifs possessifs sont des déterminants. Et aucun ne s'accorde en genre avec le possédant.
9 messages moved from Discussion between Édouard and Gilles
hop
 
Test
Ce message ne passera sûrement pas, ma connexion à l’internet laissant à désirer
 
@Édouard si, il est passé
 
10:37 PM
Ça devrait aller mieux, maintenant
Ça chargeait, mais lentement et mal
Je disais donc
@Gilles Pourquoi insister sur le genre en parlant d’adjectifs possessifs ? Cela ne nuit-il pas à la compréhension ? Certes, vous (tu ?) évitez désormais le problème en citant à la fois les pronoms et les adjectifs dans la phrase, mais je ne suis pas convaincu que ça aide un apprenant de passage.
@Gilles Ensuite, « La forme de l'adjectif possessif ou du pronom peut imposer des contraintes sur l'entité telles que le nombre, le genre et la personne » me semble étrange
 
@Édouard pourquoi trouves-tu que j'insiste ? Je ne fait que le mentionner.
Cette phrase s'applique à la fois aux pronoms et aux adjectifs possessifs.
 
@Édouard Certes, ça ne change pas grand chose d’un point de vue pratique, mais sémantiquement n’est-il pas plus logique de dire que le pronoms/adjectif possessif dépend du son antécédent/possédant ? Et de dire ensuite : « Dans une phrase grammaticalement correcte ses ne peut donc pas que se rapporter à Riri, Fifi ou Loulou »
Je dis « tu insistes », mais j’admets que c’est plutôt dans l’historique que j’ai perçu cette insistance
 
@Édouard c'est ce que j'avais au début, avant de reformuler parce que ça ne te plaisait pas !
 
Très honnêtement, la version actuelle me convient très bien, je l’ai approuvée.
@Gilles On s’est mal compris alors, et j’ai hélas supprimé les commentaires en question.
Ce qui ne me semblait pas clair, c’était « l'adjectif possessif ses, comme un pronom, renvoie à une entité précédemment mentionnée avec laquelle il s'accorde en genre, en nombre et en personne ».
@Gilles Dans cette phrase, je lis « l’adjectif possessif […] s’accorde en genre […] », ce qui est faux.
@Gilles Certes le pronom s’accorde en genre, mais le sujet du verbe n’est pas « un pronom », c’est clairement « l’adjectif possessif ».
 
@Édouard effectivement, j'aurais dû écrire « peut s'accorder »
ou « s'accorde potentiellement »
 
10:52 PM
@Gilles En ajoutant à cela mon incompréhension du terme « accord », J’avais l’impression que tu disais « l’adjectif possessif dépend en genre, en nombre et en personne avec le possédant auquel is se rapporte » plutôt qu’au nom auquel il est associé.
@Gilles Et comme, en français, l’adjectif possessif ne dépend jamais du genre du possédant, je n’ai même pas envisagé que tu puisses parler d’autre chose que d’accord avec les genre et nombre du possédé.
@Gilles J’ëviterais tout simplement de parler de genre dans la phrase. Une note (oui, j’aime les notes, ça permet d’ajouter des informations sans nuire à la lisibilité du texte) précisant que le pronom s’accorde en plus avec le genre de l’antécédent mais que ce n’est jamais le cas de l’adjectif possessif.
@Gilles Je lis « peut s’accorder » ou « s’accorde potentiellement » soit comme « dans certains cas seulement », soit comme « on fait comme on veut ».
@Gilles : « On peut écrire ‹ Vivent les mariés ! › », par exemple.
@Gilles ou « On peut écrire ‹ les grandes orgues › »
 

« first day (1551 days earlier)      last day (1486 days later) »