« first day (2611 days earlier)      last day (402 days later) » 

11:20 AM
Quand on utilise auteur en masculin générique comme appellation pour une femme dans une phrase, est-ce que c'est suivi du pronom masculin ou féminin dans ce qui suit, comme dans cet auteur, où est-il/elle ? Par ailleurs en attribut va-t-on employer il ou elle est avec le masculin générique comme dans il/elle est un auteur bien connu ? Peut-on imaginer le démonstratif masculin avec le participe passé accordé avec le genre biologique comme dans cet auteur est épuisée ?
C'est que des questions traitent en vase clos du féminin de ministre, auteur ou écrivain mais sans jamais parler des pronoms et de comment ça détermine d'autres éléments de la phrase ou d'un texte etc. d'où ceci. Merci !
 
 
1 hour later…
12:31 PM
Prends d'autres noms comme sentinelle ou personne et demande-toi ce que tu écrirais. Je pense que ça dépend de comment les phrases ou propositions s'articulent. Le pronom peut faire référence à la personne directement ou bien reprendre la désignation précédente.
 
 
7 hours later…
7:46 PM
@StéphaneGimenez L'analyse sera-t-il équivalente ? Le nom personne est hautement générique par rapport aux autres, c'est quasiment comme un nom épicène et non comme un « féminin générique ». Avec un homme : cette personne, où est-elle ; il est une personne bien connue ; cette personne est épuisée. On a ramené ça en tête de liste dans les questions dernièrement et on a malmené dans certains cas la position du Québec à mon avis.
La question du choix entre la personne directement et la désignation qui précède, selon la formulation ou l'articulation est bien intéressante, indépendamment de la féminisation des appellations. Merci !
 

« first day (2611 days earlier)      last day (402 days later) »